Immersion côté édition avec TagG : une équipe au top ! 

Immersion côté édition avec TagG : une équipe au top ! 

Immersion côté édition avec TagG : une équipe au top ! 
Notez cet article !

Plus qu’un groupe, TagG informatique se définit comme une équipe. L’expertise et l’exigence de chaque collaborateur contribuent à la création de solutions innovantes et performantes.

Des bureaux aux ateliers de production, tout un panel de compétences s’exerce au quotidien. Derrière chaque publication, on retrouve notamment toute la rigueur et la précision du service édition. Entre bobines de papier et machines dernier-cri, découverte des lieux avec Cécilia Morenon, opératrice depuis plus de 5 ans.

Transformer la matière…

« Je pars toujours d’une bobine blanche, annonce Cécilia. Comme son nom l’indique, à l’édition on édite ! On imprime les « jobs » selon les consignes des chefs de fabrication et selon les priorités de la mise sous pli ». Les opérateurs calent leurs machines pour obtenir un rendu identique au BAT (bon à tirer) validé, modèle de référence lors de la mise en production du dossier. L’enjeu est particulièrement important pour l’impression quadri où ils doivent assurer des tonalités parfaitement identiques.

Pour faire bonne impression

Garants de la qualité de chaque document, les opérateurs font preuve de minutie et de concentration. Ils restent attentifs tout au long du process d’édition en réalisant des contrôles afin de vérifier qu’il n’y ait pas de décalage ou d’altération. Ils connaissent évidement parfaitement les papiers, les grammages, les encres et les machines… « Une part importante de notre temps est consacré au calage, au nettoyage, à la maintenance et la réparation des machines que nous devons garder dans un état de fonctionnement le plus proche du neuf possible », complète Cécilia.

Conjuguer les talents au féminin pluriel

Dans le secteur de l’édition, encore très souvent masculin, les femmes sont désormais en majorité chez TagG Informatique !

Un métier sans monotonie

Etre réactif et savoir s’adapter sont des capacités indispensables pour exercer ce poste qui ne connait pas de routine. « On doit souvent passer d’une machine à l’autre et revoir nos priorités en cours de journée, par exemple lorsqu’on reçoit un BAT urgent. Ce que je préfère ? Que les jobs ne soient pas répétitifs ! Le travail est rythmé et varié : préparer la machine, caler, régler, lancer l’édition ».

Chiffres-clés 

  • 10 collaborateurs : 1 personne de nuit, 2 équipes de 3 personnes en relai la journée.
  • 14 machines dont : 9 en impression jet d’encre, et 5 en toner

Tech Research : le développement de logiciels et d’électronique en lien avec l’impression

Tech Research : le développement de logiciels et d’électronique en lien avec l’impression

Tech Research : le développement de logiciels et d’électronique en lien avec l’impression
4.5 (90%) 2 votes

C’est grâce à nos exigences internes et à celles de nos clients que le département R&D de TagG Informatique est devenu une structure à part entière. Son nom ? Tech Research. Sa mission ? Créer et développer des applicatifs-métier dédiés aux problématiques de l’impression numérique.

Imprimer, générer, router et mettre à disposition des documents passent par plusieurs étapes cruciales :
• Le traitement des données client (mise au format, tris, tris postaux, déduplication, restructuration…)
• La mise en page dynamique
• L’impression / la génération
• Le façonnage
• La mise sous pli et le routage / la mise à disposition numérique

L’ordonnancement, l’exécution, le contrôle et le suivi de chacune de ces étapes, ainsi que la traçabilité des documents produits, constituent une architecture créée par Gartner dans les années 90 appelée ADF (Automated Document Factory).

Un ADF est un ensemble de processus permettant de gérer la création et la diffusion de documents numériques stratégiques à volumes élevés. L’ADF applique les concepts de production en usine à la production de documents. Les matières premières, y compris les données et les instructions de préparation, entrent dans l’ADF, où elles sont transformées en documents numériques et préparées pour la livraison.

Mais revenons à l’origine de l’histoire…

Comment tout a commencé ?

Le département R&D existe depuis la création de la société. Les dirigeants, Hervé Lesseur en tête, ont souhaité, dès le début, avoir un contrôle total sur les logiciels utilisés en production : conception, développement, maintenance et évolutions.

Bien que ce choix ait, initialement, engendré des investissements conséquents, les avantages qui en ont découlé ensuite sont nombreux, et nous ont permis et nous permettent encore :

  • De disposer d’un ADF sur mesure, flexible et performant pour répondre aux besoins du marché et proposer des fonctionnalités novatrices.
    Effectivement, tous les logiciels de production qui composent notre ADF, sont intégralement développés et maintenus en interne.
  • De réaliser rapidement des fonctionnalités uniques et sur-mesure pour répondre aux besoins spécifiques de nos clients.
  • D’être indépendant des solutions du marché : nous ne sommes donc pas tributaires d’éditeurs tiers quant à la libération des fonctionnalités et des correctifs de bugs, ce qui nous confère une réactivé et une autonomie que nous ne pourrions avoir.

Parmi les nombreuses technologies que nous avons implémentées lors de l’élaboration de notre propre ADF, une est particulièrement importante et intervient lors de l’impression des documents : l’IPDS (Intelligent Printer Data Stream).

Initialement développé par IBM, ce protocole de communication bidirectionnel entre le logiciel/driver d’impression et l’imprimante offre notamment des avantages incomparables (par rapport aux autres protocoles d’impression du marché) dans le suivi et la traçabilité des documents imprimés assurant ainsi un niveau de sécurité très élevé.

Cependant, au début des années 2000, quand les premières presses industrielles numériques capables d’imprimer à haute vitesse en quadricolore (CMJN) sont arrivées sur le marché, les contrôleurs d’impression compatibles IPDS de ces imprimantes ne satisfaisaient pas nos besoins en termes de flexibilité d’utilisation et de performances.

Ce constat, et notre connaissance avancée de l’IPDS, nous ont amenés à rencontrer les constructeurs d’imprimantes à qui nous avons proposé de développer un contrôleur d’impression IPDS sur mesure pour palier à ces problèmes.

En 2003, nous avons signé un accord avec la société Xeikon pour le développement d’un contrôleur IPDS pour leurs nouvelles imprimantes Xeikon 5000 et Xeikon 6000.
Le succès de cet accord a permis à TagG Informatique d’acquérir trois Xeikon 6000 « IPDS » et de se démarquer encore plus de ses concurrents.

Nos Xeikon 8000 sont depuis venues remplacer les 6000…

Et maintenant

C’est à la suite de cette réussite que le département R&D de TagG Informatique est devenu Tech Research : un éditeur de logiciels à part entière, dont l’expertise dans le domaine de l’impression numérique industrielle est connue et reconnue sur le marché, qui fournit maintenant des solutions à de nombreux constructeurs d’imprimantes, notamment :

Tech Research est aujourd’hui composé d’une trentaine de personnes (ingénieurs, techniciens supérieurs, électroniciens, support, administrateurs IT) spécialisées notamment dans les domaines suivants :

  • Les formats IPDS, AFP, PDF et PostScript.
  • La gestion de la colorimétrie liée à l’impression (profils ICC).
  • Le traitement de données.
  • Les tris postaux.
  • L’interfaçage et le contrôle des machines de mise sous plis.
  • Les contrôles d’intégrité de l’impression et de la mise sous plis à base de caméras, scanners et de lecteurs de code à barres.
  • La gestion et le traitement des données à caractère personnel et la RGPD (Réglement Général sur la Protections des Données).
  • Les langages de programmation C++, C#, SQL, Python, JavaScript…

TagG Informatique, par le biais de Tech Research , est également membre actif du Consortium AFP : c’est un groupe international, composé d’acteurs du secteur de l’imprimerie, qui maintient à jour et fait évoluer continuellement les normes AFP et IPDS.

Pour en savoir plus sur Tech Research, vous pouvez envoyer votre demande à : tech.research@tagginfo.com

À lire également :
« Diffusion Plus » achète 3 HP avec notre contrôleur IPDS : https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6506453290006515712

Votre partenaire TagG Informatique présent au Salon « La Presse Au Futur » !

Votre partenaire TagG Informatique présent au Salon « La Presse Au Futur » !

Votre partenaire TagG Informatique présent au Salon « La Presse Au Futur » !

4 (80%) 1 vote



Les 28 et 29 novembre 2018, votre partenaire TagG Informatique sera présent sur l’incontournable salon parisien de la presse et des médias : « La Presse Au Futur ». Rejoignez-nous sur le Stand 17 !

L’équipe commerciale de TagG Informatique sera sur le salon « La Presse au Futur », stand 17, pour rencontrer ses clients et prospects intéressés par nos technologies et services.

Seront présentées notamment deux nouveautés :

  • la technologie Ultraflex : bien plus qu’une personnalisation couleur variabilisée, UltraFlex permet de produire, personnaliser et mettre sous pli des courriers différents dans le contenu et dans la forme (façonnage dynamique). Cette technique permet l’ultra-personnalisation en fonction du profil du destinataire. Les courriers font partie d’un lot postal unique qui bénéficie du meilleur tarif.
  • la technologie Modular : cette nouvelle machine de façonnage et de finition permet de réaliser tous types de travaux tels que carte plastique intégrée, étiquette intégrée, pré-découpage, coupe à la forme, magnets intégrés, dépose de RFID, etc. Associée à la technologie Screen (imprimante jet d’encre à un prix compétitif avec une qualité proche de l’offset), c’est donc un choix incroyable de formats de papiers, de grammages, de personnalisations noires ou couleurs, et de façonnages que nous offrons à nos clients.

Inscriptions :

Vous souhaitez nous rejoindre ? Pré-inscription gratuite obligatoire sur LaPresseAuFutur.com
Pour en savoir plus : lapresseaufutur.com

Plan d’accès :

Stand TagG Informatique : stand 17

Vidéo de l’édition 2017 :

Évaluation ECOVADIS : TagG Informatique obtient le score gold de 64/100 !

Évaluation ECOVADIS : TagG Informatique obtient le score gold de 64/100 !

Évaluation ECOVADIS : TagG Informatique obtient le score gold de 64/100 !

4.3 (86.67%) 3 votes



Depuis 2014, l’entreprise TagG Informatique est adhérente certifiée ECOVADIS. Après avoir obtenu un score de 63/100 en 2017, TagG poursuit ses efforts et obtient en juillet 2018 le score gold de 64/100 !

Environnement : TAGG INFORMATIQUE SAS se situe dans le TOP 7 % des fournisseurs évalués par EcoVadis dans la catégorie Printing and service activities related to printing.

Social : TAGG INFORMATIQUE SAS se situe dans le TOP 19 % des fournisseurs évalués par EcoVadis dans la catégorie Printing and service activities related to printing.

Ethique des Affaires : TAGG INFORMATIQUE SAS se situe dans le TOP 2 % des fournisseurs évalués par EcoVadis dans la catégorie Printing and service activities related to printing.

Global : TAGG INFORMATIQUE SAS se situe dans le TOP 4 % des fournisseurs évalués par EcoVadis dans la catégorie Printing and service activities related to printing.

Global : TAGG INFORMATIQUE SAS se situe dans le TOP 4 % des fournisseurs évalués par EcoVadis dans toutes les catégories.

Les actions RGPD mises en place par le groupe TAGG Informatique

Les actions RGPD mises en place par le groupe TAGG Informatique

Les actions RGPD mises en place par le groupe TAGG Informatique

4.3 (86.67%) 3 votes



La Réglementation Générale sur la Protection des Données (RGPD) sera applicable et obligatoire dès le 25 mai 2018. Elle offre de nouveaux droits aux salariés :

  • la possibilité de récupérer et de supprimer ses données personnelles, ainsi que la consécration du droit à l’oubli
  • plus de lisibilité sur ce qui est fait de ses données, ainsi qu’un guichet unique en cas de problème.

TagG : actions réalisées en 2017

  • Formation de l’ensemble des managers au RGPD
  • Information de l’ensemble du personnel
  • Création du rôle de Délégué à la Protection des Données
  • Cartographie de l’ensemble des traitements de données personnelles
  • Analyse des risques initiée
  • Réalisation du plan d’actions (avec pilotes et échéances)
  • Evolution dans la sécurisation des infrastructures hébergeant des BDD

TagG : actions prévues en 2018

  • Réorganisation et formalisation des process internes en intégrant le RGPD dès la création d’une BDD
  • Nouvelle étape de sécurisation informatique
  • Standardisation des procédures de récupération des données personnelles
  • Rationalisation du temps de conservation des bases de données
  • Mise à jour des contrats et mentions d’informations
  • Respect des échéances du plan d’actions

Concrètement pour les entreprises

infographie RGPD

Vous souhaitez en savoir plus sur la RGPD ?

Vous pouvez consulter notre article consacré à la Réglementation Générale sur la Protection des Données ici.

Pin It on Pinterest